CALL US: Toll Free 1-866-976-8898 or CALL US: Local 2653-0073

    

English French German Italian Spanish

30°C ( 86°F )

Local Temperature

Mon stage au Costa Rica - My internship in Costa Rica - PART 2

J-10, c’est l’heure du Bilan !

Après 80 jours passés au Costa Rica, je peux dire que ma façon d’être et ma façon de penser ont énormément changées.

Jeune fille de 20 ans, n’ayant jamais quitté la France, je me voyais travailler dans une petite entreprise Française, proche de ma famille. Maintenant, mes projets se sont énormément élargis. Je me sens capable de partir loin de ma ville natale, pour une offre d’emploi ou pour pouvoir m’épanouir.

Je me sens capable de prendre des risques et d’avoir de l’ambition. Grâce à cette expérience au Costa Rica j’ai pris confiance en moi. J’ai vu que j’en étais capable.

J’ai aussi appris qu’il fallait persister. J’aurais pu baisser les bras après mes 3 premières semaines chaotiques. Je pense que cette leçon me servira toute ma vie, au niveau professionnel ou personnel. Avoir de l’ambition c’est bien, mais si je ne suis pas capable de vivre 3 mois loin de mon confort Français, je ne serai pas capable de diriger une équipe ou d’avoir un travail à responsabilités. La clef de la réussite a été de positiver !

Si j’ai pu autant m’épanouir durant toutes ces semaines, c’est grâce à la gentillesse d’Isabelle, Courtney et à toute l’équipe Remax. Mon travail ne consistait pas seulement à traduire les annonces. Elles m’ont aussi appris à investir dans l’achat de noms de domaines, à créer des sites internet, à participer au festival des Arts de la Vague, à apprécier la vie !

Toute l’équipe a fait son possible pour me faire pratiquer mon Anglais. Ils me poussaient à répondre au téléphones, accueillir les clients... Ainsi que les moments d’échange avec chacun d’eux.

Finalement, la langue n’est pas un barrage. J’ai réussi à vivre pendant 3 mois sans savoir parler Espagnol et avec un Anglais basique. Lorsqu’on sait que la langue ne peut pas nous empêcher de vivre, on peut tout faire, tout est ouvert.

Durant mon second mois, j’ai eu la chance de partir 3 jours à Escazu avec Isabelle, la ville la plus désirée et la plus développée du Costa Rica. Il y a tout d’une ville Européenne moderne, des constructions innovantes, d’immenses rues pavées et d’immenses centres commerciaux. La température était plus fraiche, agréable, avec un peu de vent et moins de soleil. Je retrouvais enfin ma vie Française. Mais, au bout de 2 jours, Tamarindo me manquait…. L’ambiance de la ville, l’océan, le soleil, le surf, j’avais envie d’y retourner. Je crois que Tamarindo est tellement spécial que personne ne peut détester la vie ici. Et je comprends pourquoi tant de personnes s’expatrient pour y venir vivre.

Je ne sais pas encore si je reviendrai ici pour passer des vacances, pour un autre stage ou pour y vivre, mais ce qui est sûr, c’est que le Costa Rica m’a marquée et je reviendrai. Mon bilan est donc plus que positif, cette aventure a changé ma vie.

J’ai pleurée en arrivant, et je pleurerai en partant la semaine prochaine!


 

 

J-10, it’s time to evaluate!

After 80 days spent in Costa Rica, I can say that my way of being and my way of thinking greatly changed.

Young girl, 20 years, who have never left France, I was only seeing myself working in a small French business, close to my family. Now, my projects have greatly widened. I feel able to leave far from my hometown, for a job or to be able simply to leave to develop myself.

I feel able to take risks and have ambition. Thanks to this experience in Costa Rica I took confidence in me. I saw that I was capable of it. I also learned that it was necessary to persist. I would have been able to give up after my first 3 chaotic weeks. I think this lesson will serve all my life, on a professional or personal level.

Being ambitious is good, but if I am not able to live three months away from my French comfort, I will not be able to lead a team or have a work with big responsibilities.

The key to success was to be positive!

If I could have been able to develop myself as much during all these weeks, it’s because of the kindness of Isabelle, Courtney and all the Remax team. My job is not just to translate here. They also taught me to invest in the purchase of domain names, how to create websites, make publicity, to participate in the Arts Festival Wave, to simply appreciate life!

The whole team has done its best to make me practice my English. They pushed me to answer the phone, greeting customers ... And the moments of exchange with all of them.

Finally, I realized that language is not a barrier. I managed to live for three months without knowing speak Spanish and basic English. When you know that the language cannot stop you from living, you can do anything, everything is open.

During my second month, I had the chance to go three days in Escazu with Isabelle. The most desired and most developed city of Costa Rica. There are all of a modern European city, innovative constructions, huge paved streets and huge shopping malls. The temperature was cooler, pleasant, with a little wind and less sun. I found finally my French life. But after two days, I missed Tamarindo. The ambiance of the city, ocean, sun, surfing, I wanted to return. I believe that Tamarindo is so special that nobody can hate the life here. And I understand why so many people emigrate to come to live there.

I do not still know if I’ll be back here to spend holidays, for another internship or to live there, but what is sure is that Costa Rica marked me forever and I’ll be back.

My evaluation is more than positive, this adventure has changed my life.

I cried when I arrived, and I will cry when I’ll leave next week!

Margaux Ramadier